L’île Paradis qu’on ne doit pas dire (teaser)
Pierre-Adrien Charpy, musique | Isabelle Françaix, vidéo | Henry Bauchau, textes | Lionel D., encres et dessins | Vincent Bouchot, récitant | Raphaële Kennedy, voix



Pierre-Adrien Charpy
Vivante morte éblouie 
Raphaële Kennedy | Isabelle Françaix, image | Pierre-Adrien Charpy, musique | David Lefeber, son | Hervé Alexandre – Matsylie Productions



Kaija Saariaho
Lonh (extrait live)
Raphaële Kennedy | Jean-Baptiste Barrière, conception visuelle | Pierre-Jean Bouyer, réalisation | Isabelle Barrière, vidéo



Gérard Grisey
Quatre chants pour franchir le seuil (live)
Raphaële Kennedy | TM+, direction Laurent Cuniot



Matteo Franceschini
LaCuna (extrait live)
Raphaële Kennedy | Les Jeunes Solistes, direction Rachid Safir | Matteo Franceschini / IRCAM, électronique | Mikhail Malt, conseiller | Stalkervideo – Milano, création vidéo | Luca Franceschini, direction artistique, dessins et animation | Anna Frigo et Francesco Lupi Timini, traitement numérique et postproduction | Cristina Marelli, producteur exécutif | Elisabetta Gabbioneta, costumes et décors | Lisabeth Lobos Najari, maquillage | Andrea Franceschini, montage et direction



Elisabeth Jacquet de la Guerre
Le Sommeil d’Ulisse (extrait live)
Raphaële Kennedy | DA PACEM : Stéphanie Paulet, Marine Sablonnière, Marianne Muller, Yannick Varlet



Jean-Baptiste Barrière
Ekstasis (live)
Raphaële Kennedy | Jean-Baptiste Barrière, conception, composition musicale et réalisation des images | Aleksi Barrière, décors et mise en scène | Isabelle Barrière et Aleksi Barrière, caméras



Patrick Burgan
Jeux de femmes (extrait live)
Raphaële Kennedy | Camilla Hoitenga



Gianvincenzo Cresta
Alle guerre d’amore (making of)
Christophe Desjardins | Caroline Pelon | Raphaële Kennedy | L’Amoroso, direction Guido Balestracci